virulence

virulence [ virylɑ̃s ] n. f.
• v. 1370 « pus »; rare av. XVIIIe; lat. virulentia « infection »
1Méd. Vx Caractère virulent. « La virulence de ses humeurs » (Voltaire).
Fig. Âpreté, violence. Virulence d'une critique. « Bien qu'ils protestent avec virulence du contraire » (Sartre). véhémence, violence.
2(1880) Aptitude d'un germe pathogène à se multiplier dans un organisme vivant et à y entraîner des manifestations morbides. Degré de virulence d'un germe, d'un virus.
Par ext. Caractère nocif, dangereux. La virulence d'un poison.

virulence nom féminin (bas latin virulentia) Aptitude d'un germe (bactérie, virus) à se multiplier dans un organisme, déterminant ainsi une maladie. Caractère d'âpreté violente : Des critiques pleines de virulence. Caractère dangereux et persistant de quelque chose : La virulence de l'inflation.virulence (synonymes) nom féminin (bas latin virulentia) Caractère d'âpreté violente
Synonymes :
- causticité
- dureté
- véhémence
- vivacité

virulence
n. f.
d1./d MED Pouvoir infectant et pathogène d'un germe.
d2./d Fig. Violence, dureté, âpreté. La virulence d'une satire.

⇒VIRULENCE, subst. fém.
A. — MÉD., vieilli. Caractère de ce qui est nocif pour l'organisme. La virulence de cette humeur (Ac. 1835-1935).
B. — BIOL. ,,Capacité d'un germe infectieux de se multiplier dans l'organisme et d'y provoquer un état pathologique`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Chaque individu tolère seulement un certain nombre de bactéries et une certaine virulence de ces bactéries. Au delà de ce nombre et de cette virulence, les fonctions adaptives ne jouent plus de façon suffisante. La maladie se déclare (CARREL, L'Homme, 1935, p. 269).
C. — Littéraire
1. Caractère nocif, violent. On ne sait trop pourquoi elles [les punaises] infusent sous la peau du dormeur une subtile huile urticante dont la virulence à la moindre friction exaspère (GIDE, Caves, 1914, p. 775).
2. Au fig. Caractère agressif, vif, vigoureux, mordant. Virulence du style. Synon. véhémence. Les malades (...) combien d'entre eux valent d'être guéris? Malades, ils sont sympathiques; la virulence de leur bêtise s'apaise (MONTHERL., Lépreuses, 1939, p. 1481).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1370 « pus d'une plaie, contagieux et corrosif » (GUI DE CHAULIAC, Chirurgie ds SIGURS, p. 79); 1478 (Le Guidon en françois, f° P 3 r° b: virulence corrosive qui consume et deguaste le membre en le mortifficant); b) 1550 « caractère virulent » (H. FIERABRAS, Méthode briefve et facile de la chirurgie, Rouen, M. le Megissier, f° S [V] r°: perforation en l'os erodé de la virulence des humeurs); c) 1880 « aptitude pour un agent pathogène de se multiplier dans un organisme et d'y sécréter des toxines » (PASTEUR, Sur les maladies virulentes ds C.r. de l'Ac. des sc., t. 90, p. 244: le virus atténué dans sa virulence); 2. 1774 fig. « âpreté mordante » (VOLTAIRE, Dict. philos., éd. R. Naves, t. 2, p. 298, s.v. Idée (add. de 1774): pourquoi donc la Sorbonne [...] l'a-t-elle condamnée [cette doctrine d'Aristote] avec tant de virulence dans Helvétius?). Empr. au b. lat. et lat. chrét. virulentia « mauvaise odeur, infection »; fig. « poison (d'une hérésie) » (BLAISE Lat. chrét.), dér. de virulentus (virulent). Au sens 2, cf. angl. virulency (av. 1617 ds NED), virulence (1663, ibid.). Fréq. abs. littér.:61. Bbg. GOHIN 1903, p. 366. — JUILLAND (A.). « L'Autre fr. »... ds le lex. verbal de Céline. Fr. mod. 1980, t. 48, p. 69.

virulence [viʀylɑ̃s] n. f.
ÉTYM. V. 1370, Chauliac, « pus d'une plaie »; rare jusqu'au XVIIIe; d'un lat. tardif virulentia « infection », du lat. class. virulentis. → Virulent.
1 Méd. Vx. Caractère virulent. || « La virulence de ses humeurs » (Voltaire, in Littré).Fig. Mod. Âpreté, violence. || La virulence d'une critique. || Protester, se défendre avec virulence. Fougue (→ Thèse, cit. 1), véhémence.
2 (1880). Biol. Aptitude d'un germe pathogène à se multiplier dans l'organisme vivant et à y entraîner des manifestations morbides (→ Exalter, cit. 22; 2. microcoque, cit.; tolérer, cit. 6). || Degré de virulence d'un germe, d'un virus.
3 Littér. Caractère nocif, dangereux. || La virulence d'un poison, d'une poussée fébrile (→ Insidieux, cit. 2).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Virulence — (also called pestiferousness) refers to the degree of pathogenicity of a microbe, or in other words the relative ability of a microbe to cause disease.The word virulent , which is the adjective for virulence, derives from the Latin word… …   Wikipedia

  • Virulence — Vir u*lence, Virulency Vir u*len*cy, n. [Cf. F. virulence, L. virulentia an offensive odor, a stench.] 1. The quality or state of being virulent or venomous; poisonousness; malignancy. [1913 Webster] 2. Extreme bitterness or malignity of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • virulence — virulence. См. вирулентность. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • virulence — index fatality, force (strength), harm, rancor, severity, spite Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton …   Law dictionary

  • virulence — (n.) 1660s (virulency attested from 1610s), from L. virulentia, from virulentus (see VIRULENT (Cf. virulent)) …   Etymology dictionary

  • virulence — [vir′yo͞olən sē, vir′oolən sēvir′yoo ləns, vir′ooləns] n. [LL virulentia] 1. the quality of being virulent, or very poisonous, noxious, malignant, etc. 2. bitter animosity; venom; rancor 3. the relative infectiousness of a microorganism causing… …   English World dictionary

  • Virulence — Sur les autres projets Wikimedia : « Virulence », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) La virulence désigne le caractère pathogène, nocif et violent d un micro organisme (bactérie ou champignon). La virulence d un pathogène …   Wikipédia en Français

  • virulence — (vi ru lan s ) s. f. 1°   Qualité de ce qui est virulent. •   Ces bruits [sur la phthiriase] ont fait croire qu Hérode faisait égorger des enfants pour se baigner dans leur sang, et adoucir par ce remède la virulence de ses humeurs, VOLT. Philos …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • virulence — [[t]vɪ̱rjʊləns[/t]] 1) N UNCOUNT: oft N of n Virulence is great bitterness and hostility. [FORMAL] The virulence of the café owner s anger had appalled her. 2) N UNCOUNT The virulence of a disease or poison is its ability to harm or kill people… …   English dictionary

  • Virulence — The ability of any agent of infection to produce disease. The virulence of a microorganism (such as a bacterium or virus) is a measure of the severity of the disease it is capable of causing. The adjective virulent implies extremely noxious,… …   Medical dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.